Le Quatuor Les Dissonances

Quatre individualités musicales -  David Grimal, Hans-Peter Hofmann (violons), David Gaillard (alto) et Xavier Phillips (violoncelle) - réunies par l’amitié et la passion, parcourant les routes du monde de la musique et menant leurs vies de solistes, de musiciens d’orchestre et de chambristes, se sont retrouvées pour la première fois autour de Leoš Janáček.

 

Depuis, ils ont cheminé avec Bartok, Mozart, Webern, Beethoven ou Schubert. Le Quatuor Les Dissonances signe leur volonté de se réunir autour d’une activité essentielle, le quatuor à cordes dans l’esprit du collectif « Les Dissonances » fondé par David Grimal il y a une dizaine d’année : exigence débridée, liberté d’affinité, soif inventive.

Fondé en 2012, le Quatuor Les Dissonances s’est déjà notamment produit à l’Opéra de Dijon, l’Opéra Comique, l’Opéra national de Paris, au Théâtre des Bouffes du Nord, au festival Yehudi Menuhin à Gstaad, au conservatoire de Genève, au festival en Franconie (Allemagne), au festival Musika Musica (Bilbao).

En 2017, paraît sous le label Dissonances Records leur premier enregistrement  consacré aux quatuors « Lettres intimes » Janacek et « La jeune fille et la Mort » de Schubert.

C’est peut-être là que réside l’immense talent de ce quatuor, qui oblige chaque auditeur à laisser ses a priori à la porte du théâtre, et invite à redécouvrir certaines pages du répertoire comme si c’était leur première écoute.

Classicagenda

Très habiles dans le tissage translucide comme dans les textures troubles, les membres des Dissonances restituent avec bonheur le climat prenant de l’œuvre.